FANDOM


Question sur yahoo/QR : Que comprenez-vous à ce poème?

Voici; J'ai écrit un poème tout à l'heure, mais je me suis tellement amusée avec les sons que le sens, lui, s'est incrusté en filigrane de mon écriture pour donner cet étrange résultat qui me laisse perplexe et que je n'arrive ni à comprendre ni même à décrypter. Alors je me tourne vers vous, le grand monde, pour vous demander votre avis...

Thème

  Je me dois de laisser le jeu                                Oui, je me dois, ma foi, de vous laisser le jeu,
  De dire le feu, de crier pour deux                          De répandre le feu et de crier pour deux,
  D'oublier un peu le monde venteux                           Et d’oublier un peu ce monde trop venteux ( ou:Aventureux)
  Et reprendre le bleu du ciel affreux                        Pour remettre du bleu dans ce ciel si affreux.
  Ainsi l'instant incarne un temps                            Ainsi l’instant très court est pourtant un long temps,
  Voilant le gris collant du blanc                            Qui nous fait voir le gris en nous voilant le blanc,
  C'est un passant qui donne aux gens                         Semblable à un passant, qui donnerait aux gens
  Un court moment de coeur violent                            Tantôt de la douceur, puis deviendrait violent.
  L'éclat qui craque croquant                                 Un moment ou l’éclat craquerait en croquant,
  De l'écrit qui gratte glaçant                               Un moment où l’écrit, gratterait en glaçant,
  Nous crâche l' écroulement                                  Tout en nous cracherait, comme un écroulement,
  Des cris crasseux croassements                              Couvert de cris crasseux et de croassements.
  Danse dans ce grand dédale                                  Que danse en ce chaos et dans ce grand dédale,
  Dévalle les dalles des grandes escales                      Des dalles qui dévalent, sans même faire escale,
  De tant d'histoire il n'y a pas de mal                      Et sans faire de mal, et sans faire d’histoire,
  Douce décadence; Rien n'est fatal                           Si ce n’est pas fatal, c’est pas la mer à boire !
  Discours d'avant les rangs glissants                        Ce sont là des discours d’avant les rangs glissants
  Le glace qui crisse m'envoie                                Les rangs d’eaux, gnons , ailés trombones coulissants,
  Chance-lente                                                Ces cris du cœur j’avoue,me laissent pantelante,
                                                              Et la glace qui crisse est-ce une chance-lente ?


Réponse :


C’est à la fortune du pot : aime le ! Je l’ai repris et mis en alexandrin. Bisous !

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard