FANDOM


                     PUTAIN DE JOURNEE,PUTAIN DE DIMANCHE

Elle pleure devant sa tasse de café

Tout' seule le sentiment d'étouffer

Qu'est-ce qu'elle maudit ces jours d'hiver

Ces nuages gris , leurs mines sévères

Elle se lève , prend son blouson

S'en va pleurer contr' le mur de la prison


Parfois elle voudrait casser l'béton

Là ou derrière se trouvent les matons

Pouvoir se glisser dans ses draps

Et lui jurer qu'elle l'attendra

Ou repartir à zéro

Laissant un peu d'son coeur derrière les barreaux


Dans sa tête le vent souffl' plus fort qu'au milieu de la manche

Putain de journée putain de dimanche

C'est dur de voir ses habitudes

Effacées par la solitude

Caresser que les souvenirs

Voir se verrouiller les port's de l'avenir


Combien de fois elle l'a prévenu

Il ne faut pas tricher c'est connu

Tu te t'rouv'ra entre quat' murs

La voix d'l'amour s'ra qu'un murmure

Le ciel de notre destin

S'ra plus que la cendre d'un grand feu éteint


Elle sait que les années passeront

Puis que l’un sans l’autre ils vieilliront

Que sa jeunesse va s’envoler

Loin de ses rêves maintenant brulés

Pourra-t-elle encore aimer

Puisque la moitié d'son coeur est enfermé


Dans sa tête le vent souffl' plus fort qu'au milieu de la manche

Putain de journée , putain de dimanche

C'est dur de voir ses habitudes

Effacées par la solitude

Caresser que les souvenirs

Voir se verrouiller les port's de l'avenir


                          Texte déposé à la SACEM (1990)



[[1]

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard