FANDOM


Texte gras

     Je ne puis m’empêcher en écoutant ce disque,
     D’être vraiment ému, d’avoir les yeux mouillés,
     Car trop de souvenirs remontent dépouillés,
     Il me fait mal parfois et pourtant je m’y risque !
     Ce disque, nous  l’avions acheté tous les deux,
     La veille de ton départ nous l’avions passé,
     A cet événement, qui nous a dépassé,
     Toujours il est lié, ce n’est pas hasardeux.
     C’était à Gabarnac, l’amour régnait encore,
     Ces belles mélodies m’ont fait réaliser,
     Ô combien je t’aimais, jusqu’à la moindre pore.
     Elles m’ont fait sentir avec plus d’acuité,
     Ton absence et permis de t’idéaliser :;
     Je perçois Bilitis comme une… vacuité !


Ste Croix du Mont 1987